Islada

Je manque de repères.
L’énervement m’use.
Je ris, je cours, je parle.
Je me sens triste.
Je marche, je mange, je crie.
Je me sens seule.
Je m’endors.
Enfin.

Capter la force, la faille, le questionnement, la spontanéité.

Le paraître de l’âge adulte ne voile pas encore ces visages.

Retourner à l’état brut du ressenti.

L’enfant c’est moi.

 

Travaux argentiques réalisés durant cinq étés de 2013 à 2017 à Marans, Loudenvielle, Contis, Rivière-sur-Tarn, Rocamadour et Sanguinet.

Tirages numérotés en vente livrés avec un certificat d’authenticité.